Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Découvrez tous les sites de la Région de l’Oriental

Pourquoi investir ?

Après avoir été une Région caractérisée, pendant plusieurs décennies, par l'un des taux d'investissement les plus faibles du pays (20% du PIB contre 22% à l'échelle nationale), l'Oriental est depuis le lancement des grands projets structurants à travers l'Initiative Royale de Développement , l'une des Régions qui connaît un taux élevé d'investissement des plus élevés avec 32%. Cet effort d'investissement public génère des partenariats publics-privés et constitue un levier pour attirer les PME dans les secteurs du tourisme, des services, de l'offshoring, des produits du terroir, de la formation et des nouvelles technologies... De nouvelles filières émergent ou se renforcent, comme les matériaux de construction, l'agro-industrie, l'élevage et les produits dérivés, l'artisanat, la logistique et le transport, l'énergie et les mines, la pêche et l'aquaculture, etc.

Par ailleurs, la Région propose des structures de facilitation de l'investissement à travers le Centre Régional d'Investissement d'Oujda (CRI-Oujda) qui dispose, notamment, d'une antenne à Nador, et le Fonds d'Investissement Régional de l'Oriental. Ce dernier, créé dans le cadre de l'initiative Royale, a pour objectif de soutenir les porteurs de projets d'investissement innovants, dans tous les secteurs, excepté l'immobilier et le commerce. L'Agence de l'Oriental a, en outre, des projets en cours de réalisation qui viendront renforcer les capacités institutionnelles de la Région en matière d'appui aux investisseurs (système d'information en ligne, document de marketing territorial pour communiquer sur l'offre territoriale, etc.). Ces projets seront mis en ligne dans le site dès leur finalisation.

L'initiative Royale couvre l'oriental d'infrastructures nouvelles

L’Initiative Royale pour le Développement de l’Oriental, énoncée dans le discours Royal du 18 mars 2003 Oujda porte une pensée nouvelle du développement territorial et marque le point de départ d’un formidable effort d’investissement dans les infrastructures régionales et le cadre de vie. Un programme ambitieux est impulsé et une philosophie de l’action installée appelée à en guider l’application dans la durée. 

Ce discours visionnaire est déjà traduit par l’ouverture de nombreux chantiers à l’échelle de l’ambition régionale réinventée et l’avancée des réalisations est aujourd’hui constatée par tous. Ces grands programmes sont des moteurs d’attractivité pour la région ; ils améliorent considérablement la vie des citoyens et accélèrent la circulation des biens et des personnes comme l’exige la modernité. L’Initiative Royale est un discours fondateur qui a ouvert la voie du développement régional et continue de tracer sa route. 

  • Autoroute Fès-Oujda
  • Rocade méditerrannéenne
  • Dédoublement de la route Oujda-Nador
  • Station balnéaire Saïdia
  • Voie ferrée Taourirt-Nador
  • Technopole d'Oujda
  • Agropole de Berkane
  • Projet portuaire Nador West Med
  • Projet Marchica Med
  • Nouvel aéroport Oujda-Angad
  • Requalification urbaine des villes de Nador et Oujda
  • Mise à niveau d’infrastructures hospitalières
  • Don de triporteurs.

Dès le début, le développement économique du Royaume a été érigé en priorité absolue par sa Majesté Mohamed VI. Dans le cadre du déploiement de cette stratégie nationale, un processus de régionalisation  a été lancé, en tant que moteur de développement économique et social pour le pays. 

Energies renouvelables :

Le Maroc a entrepris de mettre en valeur le formidable potentiel en énergie solaire mais aussi éolienne et en biomasse dont il dispose. Le développement démographique et économique du pays commande en effet que tous les moyens de production d'énergie soient mis en œuvre pour répondre à une demande énergétique en accroissement constant.

Le credo : une meilleure accessibilité territoriale à l'énergie, une généralisation de l'offre et une relative autonomie de production énergétique.

Une multitude de projets structure, façonne et dynamise la région de l'Oriental. Les filières prioritaires sont l'agro-industrie, l'offshoring et la logistique. Ce faisant, le programme implique le développement de zones franches d'exportations conformes aux standards internationaux et orientées vers la sous-traitance industrielle destinées aux marchés européens.

Berkane accueillera l'agro-alimentaire, Oujda le tertiaire. La zone franche logistique intraportuaire de Selouane sera affectée à la filière Port et Logistique, et les deux parcs industriels (Madagh et Selouane) aux filières industrielles et agro-alimentaires. Quant aux  services et activités connexes au tourisme dans la technopôle d'Oujda. Du croisement entre les différentes filières stratégiques et l'offre potentielle, se dégagent les sites prioritaires.

Le Pôle de Développement Industriel dans la Région de l'Oriental MED EST doit, in fine, aboutir à la mise sur le marché d'une offre de foncier et d'immobilier aux meilleurs standards de qualité permettant d'offrir des capacités d'accueil compétitives aux activités industrielles et de services.

Pourquoi investir ?
Pourquoi investir ?

Après avoir été une Région caracté ......

Comment investir ?
Comment investir ?

Plus de 70 milliards de Dh, c'est le montant des investissements ......

Les principaux secteurs e
Les principaux secteurs e

Plus de 70 milliards de Dh : c'est le montant des investissements ......