Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Découvrez tous les sites de la Région de l’Oriental

Actualités

SM le Roi inaugure l'Institut spécialisé dans les métiers du transport routier et de la logistique de Taourirt

25/06/2013 | Visite Royale 2013

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, mardi à Taourirt, à l'inauguration d'un Institut spécialisé dans les métiers du transport routier et de la logistique.

Mobilisant des investissements de plus de 56,3 millions de dirhams (MDH), ce projet traduit l'intérêt particulier qu'accorde SM le Roi à l'élément humain et Sa détermination sans faille d'en faire le centre et la finalité fondamentale des initiatives de développement (discours royal adressé à la Nation à l'occasion de la fête du Trône, 30 juillet 2012).

Ce nouveau centre, réalisé par l'Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) sur une superficie globale de 34.148 m², assurera aux jeunes de la région des formations qualifiantes dans les métiers du transport et de la logistique, notamment l'entreposage, le stockage, l'emballage, la manutention, le transport et la distribution.

A l'instar de ceux réalisés à Tanger, Casablanca et Agadir, le nouvel établissement assurera un large éventail de formations, mises en place de manière concertée avec les professionnels du secteur, avec une capacité d'accueil de 1.500 stagiaires.

Concernant les métiers du transport routier, l'institut formera des techniciens spécialisés Exploitation en Transport, des Techniciens en Réparation des engins à moteur/Option Poids Lourds et Autocars et des Moniteurs Auto-école . Plusieurs cycles de formations qualifiantes sont aussi programmés, tels que Conducteur Routier de marchandises et Voyageurs et Agent Visiteur du Contrôle Technique.


Lire la suite de l'article, cliquez ici.