Actualités

Les élèves ingénieurs de l école des Hautes Etudes d Ingénieurie (EHEI) d Oujda décrochent le 2ème prix à la compétition Nationale de robotique de l Université Mohammed VI Polytechnique de Ben Guérir

12/03/2020 | Année 2020

Les élèves ingénieurs de la filière Génie des systèmes industriels de l’Ecole des hautes études d’ingénierie (EHEI) d’Oujda ont participé à la « La Compétition Nationale de Robotique », au campus de l’Université Mohammed VI Polytechnique à la Ville Verte de Ben Guérir. Cette année la première édition de l’événement organisée par le club de robotique EMINES Technology constitue un espace de partage de connaissances, d’innovation et de réflexion sur le domaine de la robotique qui est à la base de l’industrie 4.0.
 
 
 
L’équipe de compétition représentant l’EHEI Oujda est composée de : HMINAT Mohammed, MOUSSAOUI Abdellah et AMAMOU Zakarya a démontré, en présence des différentes écoles d’ingénieurs marocaines, que leur bon niveau de formation à haute valeur ajoutée leur a permis de décrocher le 2ème prix de cet événement.
 
Ce bon résultat est le fruit d’une formation pluridisciplinaire de haut niveau adoptée par cette jeune école d’ingénieurs pour accompagner l’industrie marocaine au niveau régional et/ou national. En effet :
 
 
 
A l’EHEI on donne une grande importance à l’étudiant et on le place au cœur du processus de la formation ;
 
L’étudiant doit être bien accompagné tout au long de sa formation : il faut bien l’informer, l’orienter, le tutorer et l’aider à s’insérer dans la vie active ;
 
En plus de l’acquisition des connaissances et des aptitudes professionnelles à l’EHEI, l’étudiant doit améliorer ses qualités humaines à travers des activités parascolaires qui lui permettent de développer ses qualités personnelles (Compétences linguistiques, communicationnelles et méthodologiques, travail en groupe, autonomie pédagogique, esprit d’initiative…) qui font de lui un élément producteur et non seulement consommateur de connaissances.
 
 
 
L’EHEI accorde une grande importance à la formation pratique dans les technologies de pointe à travers des travaux pratiques, des travaux de réalisation, des projets, des stages, … pour augmenter l’employabilité de ses lauréats et faciliter leur insertion professionnelle.
 
 
 
Malgré un écosystème défavorable, le prix décroché par les élèves montre que la région de l’oriental dispose d’un potentiel humain de haut niveau qui ne demande qu’à être boosté par une implication de tous les acteurs intervenant dans les différents secteurs de la formation en donnant une importance particulière à l’enseignement supérieur privé qui s’investit dans les domaines des technologies de pointe : l’industrie du futur, l’intelligence artificielle, la robotique, vision artificielle, …
 
Source : OujdaCity